Arg sorry, this page hasn't been translated yet.
Here's the french version.

AMI·E·S IL FAUT FAIRE UNE PAUSE

JULIEN FOURNET

Une excursion philosophique

Contact diffusion
Thomas Riou
thomas@amicale.coop
+33 (0)6 86 82 09 22

Contact presse
Delphine Podrzycki
delphine@menjaud.com
+33 (0)6 08 48 37 16
Overjoyed - Collectif de communicant.e.s au service du spectacle vivant

Ami·e·s, cette "pause" est une invitation à la pensée et à la joie qu'elle procure : une pièce courte, manuelle, joviale, pleine de chutes d'eau, de lianes et de vagues, avec un guide qui s'appelle Jean.

Jean nous embarque pour une excursion intime, philosophique et aventureuse avec de la pâte à modeler, des cocottes en papier et une infusion au thym. Et c'est un peu magique. C'est une quête mystique : nous cherchons ce qui se joue ici-même, pendant le spectacle, derrière l'épaisse forêt de la culture, s'enfoncer jusqu'aux genoux et s'abandonner aux vagues.

ON VA LE FAIRE :

DU 25 AU 27 MARS 2024 :
MAISON DE LA CULTURE DE TOURNAI (BE)

LES 02 et 03 AVRIL 2024 :
VILLE DE MONTROUGE (92)

Conception et écriture : Julien Fournet
Interprétation et co-adaptation : Jean Le Peltier
Collaboration artistique : Lorette Moreau
Scénographie : Arnaud Verley
Régisseur général : Grégoire Plancher
Visuels : Sébastien Vial
Collaboration musicale :Esteban Fernandez, Sébastien Vial
Conseil dramaturgique : Anna Czapski
Adaptation néerlandaise : Diederik Peeters
Adaptation japonais : Akihito Hirano
Production : Marion Le Guerroué
Diffusion : Thomas Riou
Remerciements à Antoine Defoort, Kevin Deffrennes, Sofia Teillet, Camille Bono, Salomé Dollat.

Production : L'Amicale

Coproduction : Le Phénix - Scène nationale (Valenciennes), Le Beursschouwburg (Bruxelles), Carré-Colonnes - Scène nationale (Saint-Médard-en-Jalles)
Partenaires et soutiens : Le Lieu Unique - Scène nationale (Nantes), Le Vivat - Scène conventionnée d'intérêt national Art et création (Armentières), Theater Commons (Tokyo)

AUTRICES ET AUTEURS AMI.E.S

(chaque expression utilisée dans le parcours du spectacle est empruntée à un.e philosophe que voici que voilà)

1 - # Paquets de sensations
Gilles Deleuze & Félix Guattari
« La forme comme trace »
In Qu’est-ce que la philosophie ?

2 - # Modifications de la perception du monde
Alain Roger
« L’artialisation »
In Nus et paysages. Essai sur la fonction de l'art

3 - # Changements de comportements
Richard Shusterman
« La soma-esthétique »
In L'Art à l'état vif. La pensée pragmatiste et l'esthétique populaire

4 – # Chutes des expériences
Epictète
« Les exercices moraux »
In Le manuel

5 – # Les bulles
Edward T.Hall
« La Proxémie »
In La dimension cachée

6 - # La Forêt de la culture
Raymond Williams
« La Structure de l’expérience »
In Culture & matérialisme

UNE CLASSE VERTE
On y quitte ses chaussures, on y boit de la tisane, on y fait de l’origami. On s’allonge par terre, on joue, on se promène, on y fait même de la pâte à modeler. Cette "classe verte" du spectacle est une exploration philosophique et expérimentale de ce qu’on fait et de ce qu’on traverse tous les jours : notre propre culture.

UN LABORATOIRE PORTATIF
On tente de redessiner les liens périlleux entre art, éthique et politique avec cette résolution : se rendre disponible pour chercher de nouvelles relations aux choses, aux œuvres, aux événements.

DU SPORT
On s’essaye à différentes manières de penser : en cascades logiques, en lianes pour repérer ou sur la vague des opportunités. Ces expériences de pensées s’inscrivent dans le mouvement de trois paysages : RIVIÈRES, FORÊTS, PLAGES.

DES SAMOURAÏS DE LA CULTURE
Cette « pause » nous donne l’occasion d’expérimenter des outils ou des armes intellectuelles dans une relation immédiate, poreuse et gaie à notre environnement : un cours d’auto-défense, où l’on découvre que la culture peut parfois être considérée comme un art martial.

ON EN PARLE.

« Allez vous réveiller en douceur avec le délicieux Ami.e.s il faut faire une pause de Julien Fournet. On y entre déjà réconfortés par la chaleureuse scénographie inclusive d’une salle métamorphosée pour l’occasion. On en sort, revigorés comme après une randonnée avec des amis. »

Laura Plas (LES TROIS COUPS)


« En une heure, il nous parle philosophie et art sans jamais en parler. Car il parle plutôt de virée en kayak sous une cascade, de la grâce que peut acquérir un trajet en métro et de la puissance du regard d’un grand singe. Fournet, c’est l’anti-discours théorique, c’est l’anti-discours tout court. C’est le surf à travers le réel, c’est de la poésie pure (…), c’est une bouffée d’énergie immense. »
Charline Cauchie (L’ECHO)


« Ami·e·s, il faut faire une pause » est un baume où la parabole géographique se déploie avec une finesse jamais didactique, au service de l’écriture toute en intelligence de Julien Fournet. Les fluides et les lianes innervent les concepts, les châteaux de sable sont des événements, et le raisonnement, pour une fois, n’est plus solipsiste mais environnemental : on se surprendrait à penser avec ce qu’il y a autour de nous... Tiens, la pensée s’est échappée de l’esprit, elle s’est dissoute dans l’atmosphère : de concept, elle est devenue sensation. »
Victor Inisan (I/O GAZETTE)


« Cette promenade sportive, imagée et ludique, reprend l’air de rien un corpus de concept philosophique dense, qui nous fait traverser la pensée de Nietzsche, Spinoza, Deleuze, Despret ou encore Haraway. Jean Le Peltier, grâce à son potentiel comique, qui mêle lourdeur amusante et subtilité de la pensée, porte avec grâce cette conférence performée. »
Belinda Matthieu (SCENEWEB)


« Voilà du théâtre à laisser infuser, qui ne manque ni de charme ni d’intelligence. »
Emmanuelle Bouchez (TELERAMA)

7 – # Les lianes
Gilles Deleuze & Claire Parnet
« Les lignes de vie »
In Dialogues

8 - # Le Sentiment de la vie
Georg Simmel
« Le goût d’une époque »
In La tragédie de la culture

9 – # Un événement
Cynthia Fleury / Friedriech Nietzche
« Le devenir »
In Aurore

10 - Les monuments
Vinciane Desprets
« Les patchs de régénérescence »
In Ces émotions qui nous fabriquent. Ethnopsychologie de l’authenticité

11 - # Les vagues
Baruch Spinoza
« Les forces et le parallélisme ontologique »
In L’Ethique

12 – # La mer du réel
Bruno Latour
« Les métamorphoses »
In Où suis-je ? : Leçon du confinement à l’usage des terrestres

+ Un confetti de Donna Harraway